Les microARNs participent au contrôle de migration neuronale dans le cortex cerebral en développement
25/05/2014

Des chercheurs de l’équipe de Laurent Nguyen, investigateur WELBIO au GIGA-neurosciences, Université de Liège, Belgique, ont identifié un nouveau mécanisme qui promeut la migration neuronale. Ces résultats publiés dans Cell Reports dévoilent l’existence de deux microARNs qui régulent l’expression d’un gène important pour la polarisation et la migration des neurones excitateurs du cortex.

Les microARNs sont de petits acides ribonucléiques non-codants qui contrôlent l’expression de 60% de nos gènes via leur capacité à inhiber la traduction des ARN messagers correspondants. Ces ARNs sont exprimés de façon dynamique dans la plupart des tissus de l’embryon où ils jouent un rôle prépondérant afin d’assurer la régulation fine des programmes génétiques du développement. Certaines maladies neurodéveloppementales sont ainsi caractérisées par un défaut d’expression de microARNs.

Dans cette étude, l’équipe du Dr Nguyen démontre que les microARNs miR-22 et miR-124 sont exprimés dans le cortex en développement où ils ciblent les ARN messagers qui codent la protéine CoREST. Cette protéine appartient à un complexe qui réprime la transcription de certains gènes impliqués dans la spécification et la maturation neuronale. Ainsi, ces deux microARNs régulent indirectement l’expression de la doublecortine, une protéine cible de CoREST, qui contrôle la morphologie des neurones durant la migration.

Les travaux de l’équipe du Dr Nguyen permettent dès lors de mieux comprendre les fondements de la migration neuronale, un processus altéré dans certaines maladies neurologiques qui peuvent être associées à une déficience intellectuelle ou de l’épilepsie chez l’homme.

Volvert et al. MicroRNA Targeting of CoREST Controls Polarization of Migrating Cortical Neurons, Cell Reports (2014) 7:1168–1183.


Dernière mise à jour : 8/11/2016 - Vie privée - Version imprimable -  © 2019 WELBIO

Accueil Identification